Les prunes 


Le prunier est une espèce originaire, semble-t-il de perse et du Caucase mais dont on en trouve des traces dans les cavernes de l’âge de pierre. On le cultive en Chine depuis 3000ans. On distingue aujourd’hui les prunes « européennes » dont la mise à fruit est longue (Reine Claude, Mirabelle, quetsche, Président…) des prunes « japonaises » appréciées pour leur précocité, leur calibre et leur tenue (allo, golden japan, black amber…).

La pruine (fine pellicule farineuse) qui recouvre les prunes est normale, c'est un voile de cire qui protège la prune du dessèchement.

Le pruneau est une prune qui a été séchée. C’est la variété d’Ente qui est généralement utilisée. La capacité antioxydante du pruneau est de 2 à 3 fois plus élevée que celle de la prune. Cela serait attribuable, entre autres, à la formation de nouveaux composés durant son séchage. Comparativement à d’autres fruits séchés, le pruneau contient aussi des quantités supérieures d’antioxydants. En effet, il en contient plus que l’abricot, la figue, les raisins et les dattes, mais un peu moins que les canneberges séchées.