Togo

En 2005, ProNatura France, qui développait ses activités commerciales dans la région depuis 2002 avec le réseau BioTogo décide de s’impliquer de manière plus structurée afin d’amener son savoir-faire, sa connaissance des marchés Européens, et des ressources nouvelles en hommes et en investissements . La société ProNatura West Africa (PNWA) est créée au Togo sous forme d’un projet Bio et Sociétal.
La dimension humaine et sociétale se concrétise en 2014 par l’obtention du label équitable d’Ecocert
«ESR». Aujourd’hui, après la fusion des standards ESR et FFL en 2017, l’ensemble des productions biologiques du Togo est évalué selon le nouveau référentiel Fair For Life du commerce équitable.

 

Le Togo
Terre de prédilection pour la culture des ananas

Les producteurs sont situés au Sud-Ouest du pays, là où les zones géographiques, montagneuses, intermédiaires et de plaine maritime offrent des conditions agro- écologique avantageuses pour la culture d’ananas biologiques. La répartition de la culture d’ananas sur quatre zones géographiques différentes permet ainsi de proposer de l’ananas sur une période plus large.

– La zone de Blifou (A) : région montagneuse où la plupart des champs occupent des terrains pentus. L’ananas y est parfois associé avec de l’arachide ou du manioc pendant la première partie de son cycle. Les températures sont inférieures dans cette zone, l’ensoleillement plus faible à certaines périodes de l’année mais les précipitations sont optimales. Le cœur de la récolte se situe au mois de juin.
– La zone des Plateaux de Danyi (B) : secteur intermédiaire, avec un ensoleillement important et moins de précipitations qui rassemble une centaine de producteurs. C’est en novembre que se situe l’optimum de production.
– La zone de Dzolo (C): territoire de plaine, à 50 km de la côte. Très ensoleillée et moins pluvieuse, elle se caractérise par de grandes parcelles et des cultures plus variées. Janvier est le mois de récolte intense
– La zone de Gbatopé et Zafi (D): les deux groupements de cette zone produisent majoritairement la variété ananas pain de sucre, qui représente désormais 40 % de la production totale de ProNatura West Africa. Une sensibilisation est apportée pour augmenter la proportion de cayenne lisse sur cette zone. Elle a les même caractéristiques climatiques que la zone de Dzolo.

 

ProNatura West Africa, une organisation et une tradition rurales en phase avec le mode de production bio

Si la culture biologique a pu s’imposer, c’est en raison de la structure de la production togolaise. Faiblement tournée vers l’export, elle est surtout dominée par des cultures vivrières ou des cultures extensives plutôt étrangères à l’usage des produits chimiques de synthèse.
Le mode de culture biologique permet ainsi aux 420 producteurs de ProNatura West Africa et à leurs familles de continuer à pratiquer une agriculture conforme à leur tradition et sans risque pour leur santé et pour l’environnement. Au total, plus d’un millier de personnes vivent grâce à cette filière.
Pour diffuser et s’assurer de l’application stricte des règles biologiques, ProNatura s’appuie sur l’extraordinaire dynamique liée à l’organisation des producteurs. Elle repose sur une trentaine d’associations de producteurs, réunies dans plusieurs groupements à l’échelle d’un village ou d’une région. Choisissant librement d’adhérer à telle ou telle organisation, les producteurs sont solidaires et responsables du groupe.

Environ la moitié des terrains est réservée à la culture d’ananas biologiques pour l’export. Deux variétés sont produites :
– Le Cayenne lisse, qui représente 60% de la production, est bien adapté à ce milieu ; il résiste bien aux maladies courantes de l’ananas. Il offre une très bonne qualité gustative grâce à un équilibre entre le taux de sucre élevé et une pointe d’acidité ; bien mûr sa chair est dorée, même si sa peau peut rester verte. Il est très parfumé et juteux.
– Le Pain de sucre, dont la part atteint 40% de la production est une variété originale, très appréciée pour son taux de sucre élevé et son goût de miel. Le fruit se reconnait aisément à sa forme conique et à sa chair blanche.

Depuis 2015, des cultures de diversification certifiées bio et labellisées équitables sont mises en place : gingembre, curcuma, papaye et avocat. L’ensemble des produits sont régulièrement contrôlés et analysés selon des plans internes d’autocontrôles.
Les productions de gingembre et de curcuma proviennent de la zone de Danyi et Blifou. Les  cycles de production sont de 9 mois.
Les récoltes commencent en décembre pour le gingembre et janvier pour le curcuma. Ces périodes idéales de récolte correspondent au début de la saison sèche au Togo, idéale à la une bonne qualité de séchage et de conservation.

Une production équitable attestée Fair For Life

 

  • Notre engagement de longue date auprès des producteurs du Togo s’est vu récompensé depuis janvier 2014 par l’obtention du label équitable d’Ecocert «ESR»- devenu FFL en 2017- pour l’ensemble des productions bio du Togo (Ananas, gingembre, curcuma)

Les engagements Fair For Life

1 -S’engager à plus d‘EQUITE en orientant son modèle économique vers des pratiques équitables fondées sur une politique de prix équitable et un dialogue respectueux avec ses fournisseurs.

2 – Respecter les DROITS DE L‘HOMME et offrir des CONDITIONS DE TRAVAIL DÉCENTES permettant d’améliorer les conditions de vie et le bien-être des travailleurs et de leurs familles.

3 – Respecter l‘ENVIRONNEMENT, la BIODIVERSITÉ et le CLIMAT en assumant la responsabilité de ses impacts environnementaux et en mettant progressivement en œuvre des pratiques agricoles durables encourageant la conversion à l‘agriculture biologique.

4 – Agir pour un DÉVELOPPEMENT LOCAL DURABLE en identifiant collectivement les enjeux et en créant des projets de développement adaptés aux contextes locaux.

5 – Établir des PARTENARIATS COMMERCIAUX SOLIDES, mettant en œuvre les principes fondamentaux du commerce équitable, à travers une approche progressive qui vise à structurer des filières d’approvisionnement durables.

6 – Permettre aux producteurs et aux travailleurs d’assurer leur REPRÉSENTATION DE MANIÈRE DÉMOCRATIQUE et de bénéficier d’une capacité de négociation collective pour développer leurs opportunités économiques.

7 – Communiquer de manière transparente et garantir aux consommateurs la traçabilité physique des ingrédients certifiés, leur permettant ainsi de prendre des DÉCISIONS D‘ACHAT ÉCLAIRÉES.

Une mise en place au Togo qui se vérifie concrètement :

Pour chaque kilo de gingembre, curcuma et d’ananas du Togo (frais ou transformé) vendu depuis janvier 2014, début de la commercialisation des produits ESR (puis FFL), 5% est déposé sur un compte et mis à disposition pour chaque union de producteurs en fin d’année lors de leurs assemblées générales.

Ce fonds géré par chaque union de producteurs permet de contribuer à :

L’alphabétisation : Des kits scolaires sont distribués aux enfants des villages des producteurs afin d’améliorer les conditions de scolarisation. Avec le soutien d’ONG locales, PNWA s’engage à mettre en place un recensement du niveau d’alphabétisation des producteurs afin d’améliorer les capacités de lecture et d’écriture des 275 producteurs et productrices.

L’accompagnement des production Vivrières : Par la diffusion de connaissances (plantation, densité, préparation du sol, variété, conservation des semences, désherbage, mode de conduite de la culture…).

Le développement d’activités agricoles alternative : Soit pour leur propre consommation, soit pour la vente sur le marché local. Ex : élevage de volailles (poulets, dindes, dindons…)

L’achat de Matériel : Comme des tenues de travail pour diminuer les incidents dans les champs : yeux piqués par les feuilles pointues d’ananas, blessures, risques de morsure de serpents etc… (bottes en plastique, gants et lunettes de protection pour les producteurs)

Acheter les produits du Togo audités et attestés FFL, c’est favoriser la mise en place de filières d’ananas, gingembre, cucurma et papayes biologiques et équitables, et contribuer au développement économique
des producteurs du Togo.